Hausse de 10% du prix de l’électricité

En résumé
Le tarif réglementé de l’électricité augmente de 10% à compter du 1er août 2023 💸💡23Mn de clients sont concernés. Cette tendance haussière va se poursuivre. La rénovation énergétique vous permet de réduire votre consommation et donc vos factures.

À chaque 1er du mois, son lot de nouveautés réglementaires. Et aujourd’hui, une nouveauté qui va impacter de nombreux Français : la hausse du tarif réglementé de l’électricité de 10%.

Qu’est-ce que le tarif réglementé de l’électricité ? 

C’est en fait le fameux TRV (Tarif Réglementé de Vente) : l’État impose à certains fournisseurs (notamment EDF) de proposer, aux consommateurs, un tarif fixé par les ministères de l’Écologie et de l’Économie. Lorsque les prix de l’électricité ont explosé en 2021-2022, l’État a mis en place un bouclier tarifaire pour protéger les ménages de la hausse du prix de l’électricité. Souscrire à un contrat au tarif réglementé (avec un fournisseur comme EDF) permettait alors de bénéficier de cette protection tarifaire.

Des millions de personnes concernées par cette hausse du prix de l’électricité

Le TRV est proposé aux ménages et aux entreprises qui souscrivent une puissance inférieure à 36 kVA (pour un appartement, une puissance souscrite de 6kVA est largement suffisante). Au global, 23Mn de clients bénéficient du tarif réglementé d’EDF et sont donc impactés par la hausse du prix de l’électricité.

Une tendance qui va se poursuivre

Le bouclier tarifaire mis en place par le gouvernement avait permis de limiter la hausse du TRV de 4% entre le 1er février 2022 et le 31 janvier 2023.

Du 1er février 2023 au 31 juillet 2023, la hausse du TRV était limitée à 15%
Aujourd’hui, le TRV augmente à nouveau de 10%. La tendance haussière est amenée à se poursuivre, car comme le souligne la Commission de Régulation de l’Energie (l’autorité administrative en charge du bon fonctionnement du marché), avant la hausse de 10%, le TRV fixé par le gouvernement était 75% en-dessous du TRV calculé par la CRE qui reflète le prix du marché.

Fin 2022, Gabriel Attal avait annoncé une fin progressive du bouclier tarifaire à horizon 2024. Bouclier tarifaire qui a coûté au global 110 milliards sur la période 2021-2023 (quand on a en tête que l’État cherche des pistes de réduction budgétaire, en voilà une potentielle…). Pour mise en perspective, le budget de l’ANAH pour le dispositif MaPrimeRénov’ était de 2,4 milliards d’euros en 2023 (budget qui sera porté à 4 milliards en 2024).

Plus globalement, les ressources que l’on utilise pour produire de l’énergie sont épuisables et s’épuisent. A terme, il y aura de moins en moins de ressources. Par le mécanisme de l’offre et de la demande, cela va engendrer à terme une augmentation du prix de l’électricité et plus généralement du prix de l’énergie.

 

Que faire ? Une solution pour réduire à long terme la hausse de sa facture d’électricité, c’est de limiter sa consommation d’électricité. Vous voyez où je veux en venir : la rénovation énergétique est un moyen de réduire durablement sa consommation énergétique et donc sa facture énergétique. Si vous souhaitez vous lancer dans un projet de rénovation énergétique, contactez-nous.

4.9/5 - (23 votes)

Vous pourriez également être intéressés par :

Propriétaires français et rénovation énergétique

Les propriétaires français sont prêts à adopter des pratiques énergétiques plus responsables. Pourquoi ? Réduire leur facture. Si des gestes quotidiens sont envisagés par plus de 90%, 66% ont réalisé ou envisagent de réaliser des travaux de rénovation énergétique prochainement ! Pour cela, accompagnement, simplification des dossiers et pré-financement de tous les travaux est recherché.

Lire l'article »

Devrions-nous installer un chauffe-eau solaire à Paris ?

Lors d’une rénovation énergétique, un chauffe-eau solaire implique l’installation de panneaux solaires thermiques et d’un ballon d’eau chaude. Ce système, malgré un coût initial élevé, offre des économies d’énergie sur le long terme. Il nécessite une évaluation minutieuse des contraintes d’espace, des coûts et des conditions locales.

Lire l'article »

MaPrimeRénov’ Copropriété : quels changements en 2023 ?

Le dispositif MaPrimeRénov’ Copropriétés est une aide financière de l’État pour encourager les rénovations énergétiques globales en copropriété. Les principaux changements pour 2023 incluent : (i) une augmentation du plafond d’aide par logement, et (ii) des aides individuelles doublées pour les propriétaires occupants modestes et très modestes. L’AMO est là pour vous guider et vous aider à bénéficier de ces aides.

Lire l'article »