Rénovation énergétique en copropriété : principaux acteurs

En résumé
La rénovation énergétique peut être complexe, mais voici quelques points clés : France Rénov’ est la porte d’entrée, les acteurs locaux (Espace Info Energie, ALEC, ADIL) apportent un premier niveau d’accompagnement, l’AMO est un tiers de confiance qui vous accompagne durant toute la suite du projet. Et il y a des experts techniques.

L’univers de la rénovation énergétique peut s’apparenter à une jungle. Entre les acronymes (AMO, MOE, CEE), les différentes aides de l’État (Ma Prime Rénov’ Sérénité, MaPrimeRénov’ Copropriétés, Ma Prime Rénov‘), les structures en place pour aider les copropriétaires (Espace Info Energie, France Rénov’, ALEC, ADIL), il est dur de s’y retrouver (oui, oui, tous ces noms existent).

J’essaie de vous donner ici quelques billes en simplifiant la situation pour que vous puissiez vous y retrouver et savoir qui contacter en fonction de votre besoin.

  1. France Rénov’ : c’est la porte d’entrée globale de la rénovation énergétique créée par l’État. Les personnes sont directement réorientées vers des organismes locaux en fonction de leur lieu d’habitation.
  2. Espace Info Energie, ALEC, ADIL,… : ce sont les acteurs publics locaux vers lesquels France Rénov’ vous réoriente. Chez ces acteurs, des conseillers sachants sur les questions de rénovation énergétique vous apportent gratuitement un premier niveau d’accompagnent dans votre projet.
  3. Mon Accompagnateur Rénov’ : un accompagnement gratuit plus poussé pour les projets ambitieux en maison individuelle.
  4. L’Assistant à Maîtrise d’Ouvrage (AMO). C’est votre tiers de confiance. Elle a des connaissances techniques, administratives, financières poussées et vous accompagne pour mener à bien votre projet. Très souvent utile en copropriété et parfois nécessaire pour décrocher certaines aides. Elle peut intervenir après le service gratuit apporté par les conseillers de l’État.
  5. Auditeur / Bureau d’études (BE). C’est l’expert énergétique, il évaluera notamment la performance énergétique des différents scénarios de travaux.
  6. L’architecte, qui assure bien souvent la Maître d’Œuvre (MOE). II a un rôle de chef d’orchestre technique : en amont, il a la vision globale des scénarios de travaux, de leur intégration dans le bâtiment et le cadre urbanistique ; il organise la sélection des entreprises de travaux puis une fois les travaux votés, il coordonne l’action des entreprises et est responsable de la bonne exécution des travaux.

Si vous avez la moindre question, et peu importe votre niveau d’avancement dans votre projet, contactez-nous : nous serons ravis de vous aider.

4.8/5 - (38 votes)

Vous pourriez également être intéressés par :

Rénovation énergétique d’un immeuble parisien construit entre 1918 et 1939

La rénovation énergétique d’une copropriété parisienne construite entre 1918 et 1939 est possible. Si certains immeubles sont protégés, d’autres peuvent faire l’objet d’une rénovation poussée (isolation des façades, isolation de la toiture, remplacement des vitrages, ventilation, remplacement du système de chauffage). Si l’établissement d’un coût précis nécessite une étude approfondie, on vous donne dans cet article une fourchette pour vous aider à vous projeter dans un projet de rénovation et vous aider à identifier les différents dispositifs existants pour baisser la facture des travaux.

Lire l'article »

Contraintes réglementaires : qu’en est-il ?

Les pouvoirs publics utilisent des incitations et des contraintes pour pousser la rénovation énergétique. Les contraintes incluent l’interdiction d’augmenter les loyers pour les logements mal classés, l’interdiction progressive de louer des logements énergivores, l’obligation de réaliser un DPE collectif et un plan pluriannuel de travaux en copropriété.

Lire l'article »

Impact de la rénovation énergétique sur le prix de vente d’un bien

La rénovation énergétique a un impact financier positif sur la valeur d’un bien ! En effet, les logements énergivores ont une décote de 4 à 11% dans toutes les régions de France. Cette plus-value résultante compense une partie du coût des travaux de rénovation. Cet impact financier est à prendre en compte dans les projets de rénovation énergétique.

Lire l'article »