Des Évolutions Majeures de MaPrimeAdapt pour les Copropriétés

En résumé
À partir de 2024, MaPrimeAdapt aide les personnes âgées et handicapées à adapter leur logement pour le maintien à domicile. Elle finance des aménagements comme des monte-escaliers, ciblant les seniors et personnes en situation de handicap. Le programme, ouvert aux propriétaires et locataires, couvre jusqu’à 70% des coûts.

Ma Prime Adapt, la subvention pour adapter l’habitat au vieillissement de la population et favoriser le Maintien à Domicile

A partir du 1er janvier 2024, MaPrimeAdapt évolue pour mieux répondre aux besoins des personnes âgées et en situation de handicap. Nombre de Français souhaitent pouvoir continuer à vivre dans leur logement et ce malgré les années ou le handicap. L’enjeu de ce maintien à domicile est de réussir à transformer les logements et à les adapter à la perte de mobilité de leurs habitants. L’enjeu est d’autant plus crucial qu’environ 20% de la population française avait plus de 65 ans en 2020. Cette proportion devrait atteindre près de 30% d’ici 2050, accentuant le besoin de logements adaptés. C’est le pendant de Ma Prime Rénov’ Copropriétés qui aide aux travaux de rénovation énergétique.

Nouvelle Orientation de MaPrimeAdapt et conditions d’éligibilité

Au 1er janvier 2024, MaPrimeAdapt se réoriente vers le financement de travaux d’adaptation pour améliorer la vie quotidienne des personnes âgées et en situation de handicap, avec des installations comme des monte-escaliers et des salles de bain accessibles. L’objectif principal de MaPrimeAdapt est d’agir en amont pour prévenir les accidents domestiques, notamment les chutes chez les personnes âgées.

Le dispositif s’ouvre à toutes les personnes de 70 ans et plus, indépendamment de leur niveau de dépendance, sous condition de ressources. Il cible également les personnes entre 60 et 69 ans en perte d’autonomie précoce et les personnes en situation de handicap de tout âge, justifiant d’un taux d’incapacité d’au moins 50% ou éligibles à la prestation de compensation du handicap (PCH). Pour les personnes éligibles à la PCH, MaPrimeAdapt pourra se cumuler avec la PCH aménagement logement. MaPrimeAdapt est accessible tant aux propriétaires occupants qu’aux locataires du parc privé, pour leur résidence principale, sans exigence d’ancienneté dans le logement.

MaPrimeAdapt’ pourra financer 50 % ou 70 % des travaux en fonction des ressources du ménage.

Une Aide Bienvenue

Juliette Laganier, de la Fédération SOLIHA, valorise l’impact de MaPrimeAdapt : « Le Mouvement SOLIHA accompagne les personnes âgées et en situation de handicap pour leur donner la possibilité de se maintenir dans un logement confortable, adapté et sécurisé. Cette mission d’accompagnement est renforcée avec la nouvelle aide MaPrimeAdapt’ et je m’en réjouis. »

Un Enjeu Sociétal : Adapter les Copropriétés au Vieillissement et à l’Évolution Énergétique

Les évolutions de MaPrimeAdapt en 2024, avec son approche préventive et son éligibilité élargie, offrent une opportunité pour les copropriétés d’adapter leurs logements aux besoins des personnes âgées et en situation de handicap, répondant ainsi aux défis démographiques et contribuant à une meilleure gestion de la santé publique. Couplés à des travaux de rénovation énergétique, l’adaptation de votre copropriété aux enjeux liés au vieillissement permet donc indubitablement d’améliorer le confort d’habitation et augmente la valorisation de votre patrimoine.

4.8/5 - (16 votes)

Vous pourriez également être intéressés par :

Les stratégies de vote du Diagnostic Technique Global (DTG) en AG

Le Diagnostic Technique Global (DTG) est un audit clé pour les copropriétés, souvent le premier pas du parcours de rénovation énergétique. Il est une opportunité d’investissement pour valoriser le patrimoine immobilier, avec des options de financement variées. Les copropriétaires doivent voter sur sa réalisation, après avoir consulté plusieurs devis et vérifié l’adéquation aux standards et aides disponibles.

Lire l'article »

Efficacité des politiques publiques de rénovation

Une commission d’enquête du Sénat a présenté un rapport sur la rénovation énergétique en France. Le rapport souligne l’importance écologique, sociale et économique de la rénovation et propose des mesures pour améliorer les politiques publiques et faciliter le financement.

Lire l'article »