MaPrimeRénov : les chiffres clefs de 2023

En résumé
Les chiffres de la rénovation énergétique en France en 2023 : 670 000 rénovations de logements ont été financées par l’ANAH. Cependant, seulement 70 000 rénovations globales ont été réalisées, dont 30 000 en copropriétés. Pour atteindre 200 000 rénovations performantes en 2024, le budget de l’ANAH a été augmenté de 50%.

L’ANAH (Agence Nationale de l’Amélioration de l’Habitat) est le bras armé de l’État pour tout ce qui concerne la rénovation de l’habitat. Comme la rénovation énergétique de l’habitat est une des priorités de l’État et que l’État alloue des moyens conséquents pour améliorer l’habitat, l’ANAH est surveillée de près. Elle publie chaque année les principaux chiffres du dispositif pour témoigner de son efficacité. 

Pour 2023, l’ANAH vient de publier les chiffres clefs du dispositif MaPrimeRénov’. Petit tour d’horizon des chiffres clefs de 2023 !

 

570 000 rénovations énergétiques annoncées, mais seulement 70 000 rénovations d’ampleur

Au total, si 570 000 logements ont été aidés dans leur rénovation énergétique, une grande partie concerne des aides « par geste ». Les rénovations d’ampleur ne représentent en effet que 70 000 rénovations énergétiques. Pour rappel, la Stratégie Nationale Bas Carbone a fixé un objectif de 700 000 rénovations énergétique performantes par an. Comparée aux 66 000 rénovations énergétiques globales réalisées en 2022, la hausse du nombre de rénovations énergétiques performantes, dans un contexte inflationniste, a été relativement faible 2023. En tout état de cause, il y a encore une grosse marge de progression pour atteindre l’objectif de 700 000 rénovations performantes.

 

Focus sur les copropriétés : 30 000 logements rénovés. Soit 10% de l’objectif national.

Si l’on se concentre sur les copropriétés, ce sont 30 000 logements qui ont bénéficié en 2023 du programme MaPrimeRénov’ Copropriété. Sur les 70 000 rénovations performantes, 30 000 ont donc été réalisées en logement collectif. Si on retrouve la part du logement collectif dans le parc résidentiel français, on retrouve également un facteur 10 entre le nombre de rénovations réalisées et le nombre de rénovations à réaliser

L’aide moyenne par logement est conséquente puisque l’aide atteint 7 850€ par logement. Ce montant est en hausse d’environ 10% par rapport à 2022. Avec les modifications du dispositif MaPrimeRénov’ au 1er janvier 2024 (et la hausse des subventions allouées), ce montant pourrait encore augmenter en 2024.

Des volumes d’aides et de travaux générés conséquents

Au total, ce sont 2,7Md€ d’aides qui ont été distribuées dans le cadre du dispositif MaPrimeRénov’. Ces aides ont majoritairement été perçues par des propriétaires de logements individuels (236Mn€ d’aides ont concerné les copropriétés).

En termes de travaux, les travaux de rénovation énergétique en partie financés par MaPrimeRénov’ Copropriété représentent environ 7Md€ de travaux, ce qui représente un montant conséquent pour le secteur du bâtiment très impacté par la baisse de la construction neuve

La tendance pour 2024 : 200 000 rénovations performantes

L’objectif fixé par l’ANAH est d’atteindre 200 000 rénovations performantes en 2024, à mettre en comparaison avec les 70 000 rénovations performantes sur 2023.

Pour atteindre cet objectif, l’ANAH a vu son budget augmenté de plus de 50% pour atteindre au total 6Md€ sur 2023. Avec le renforcement du dispositif MaPrimeRénov’ Copropriété, on espère que les copropriétés auront une part importante dans les 200 000 rénovations performantes visées.

Chez Dorêka, nous sommes référencés à l’ANAH et pouvons vous aider à toucher l’aide MaPrimeRénov’ ! Si vous avez la moindre question concernant ce dispositif national, contactez-nous !

4.8/5 - (13 votes)

Vous pourriez également être intéressés par :

Quelles sont les grandes étapes d’une rénovation énergétique ?

Une rénovation énergétique se décompose en 4 étapes clés : l’audit énergétique ou DTG pour définir le potentiel de l’immeuble, les études sommaires puis détaillées pour être en mesure de faire chiffrer des entreprises, et le vote des travaux en Assemblée Générale ! Dorêka, en tant qu’AMO, peut vous accompagner à chaque étape.

Lire l'article »

Rénovation énergétique d’un bâtiment Haussmannien

La rénovation énergétique d’un bâtiment Haussmannien n’est pas utopique. Certains postes de travaux peuvent être réalisés (isolation de la cour intérieure, isolation de la toiture, remplacement des vitrages, ventilation, remplacement du système de chauffage). Si l’établissement d’un coût précis nécessite une étude approfondie, on vous donne dans cet article une fourchette pour vous aider à vous projeter dans un projet de rénovation et vous aider à identifier les différents dispositifs existants pour baisser la facture des travaux.

Lire l'article »